Communique de l’ONU aborde les Mutilations Genitales Intersexes

IGM = Hamful PracticeZwischengeschlecht.org on Facebook>>> Communiqué de presse de l’ONU du 04.07.2016 sur l’audition des ONG:

« Stop IGM.Org a affirmé que les mutilations génitales intersexes étaient toujours préconisées par des corps médicaux publics, notamment par la Haute Autorité de santé qui prescrit l’amputation partielle du clitoris sur les enfants intersexes dans les premiers mois après la naissance.  Le Gouvernement français doit reconnaître qu’il s’agit d’une question concernant les droits humains, a estimé l’ONG.  Au lieu de supprimer ces mutilations, l’État préfère se concentrer uniquement sur les questions d’état civil et d’identité de genre, qui sont des questions marginales pour les enfants intersexes, selon elle.  Elle a incité le Comité à proposer à la France d’interdire explicitement, en droit, ces pratiques. »

>>> Mutilations Genitales Intersexes: l’ONU interroge la France pour la 3ième fois 

Leave a Comment